L'agriculture

Les comices agricoles

Saint-Maixent l'École est située au cœur d'une région agricole riche en céréales et en élevages. Chaque année depuis très longtemps des concours agricoles créent une émulation entre propriétaires éleveurs et donnent lieu à des festivités.

34 – SAINT-MAIXENT - Distribution des Prix du Concours Agricole

34 – SAINT-MAIXENT - Distribution des Prix du Concours Agricole

Éditeur : Maison Universelle Touchelay-Bonneau

Date : 6 août 1911 (date de la Poste)

Nous voyons ici la remise des prix du concours agricole, probablement celui de 1911. La cérémonie rassemble devant la porte Chalon une foule de paysans et de citadins, tous bien habillés. De nos jours il serait difficile d'organiser cette remise de prix au même endroit...

L'accueillage

L'accueillage est défini comme le louage des domestiques ou bien le lieu, « l'assemblée » où on les « gage ». (J.-M. Rougé, Le Folklore de la Touraine, 1943.)

Étymologie et historique − Le mot est attesté en 1482 : Grant Jehan acueillit et alloua à la suppliante une sienne niepce... Au moyen dudit acueillage, la dite niepce, etc. Dérivé du moyen français accueillir « prendre (un domestique) à gage » il est demeuré en ce sens dans les dialectes du Centre.

Source : voir texte intégral de cet article sur CNRTL, en ligne, page consultée le 13/04/2016, http://www.cnrtl.fr/definition/accueillage

St-MAIXENT. – L’accueillage des domestiques

St-MAIXENT. – L’accueillage des domestiques

À Saint-Maixent, les domestiques (hommes) qui voulaient se gager pour l'été à partir de la Saint-Jean (24 juin) et pour l'hiver à partir de la Saint-Michel (29 septembre) se réunissaient près de la porte Chalon.

L'accueillage se déroulait le samedi précédant les Rogations1 (los rouzuns en Poitevin), pour l'été, et le premier samedi de septembre pour l'hiver.

Les patrons et domestiques se mettaient d'accord sur les gages, et lorsque le marché était conclu les deux hommes se tapaient dans la main droite. Le patron donnait alors une somme d'argent dénommée pièce. Si le domestique n'allait pas au bout de son temps d'engagement (on disait qu'il faisait un courtin), il devait alors rendre le double de la somme reçue.

 

 

[1] - dans la liturgie catholique, les Rogations sont les trois jours précédant le jeudi de l'Ascension. Au Moyen-Âge, elles donnaient lieu à des prières et des processions liées au monde agricole.