L'armée

L’armée a toujours tenu un rôle important dans la vie sociale saint-maixentaise. L’implantation des écoles militaires à partir de 1880 a renforcé ce lien entre la population et l’armée.

La place Denfert-Rochereau, la rue Denfert et l’avenue Gambetta, proches de l’école militaire sont le lieu privilégié de ces rencontres au travers des défilés du 14 juillet.

SAINT-MAIXENT — Revue du 14 Juillet

SAINT-MAIXENT — Revue du 14 Juillet

Editeur : Nouvelles Galeries Touchelay-Bonneau, Saint-Maixent

Date : 13 août 1910

Nous assistons au défilé du 14 juillet, probablement celui de 1910. La place Denfert-Rochereau, entourée par sa double rangée d’arbres est le lieu idéal pour accueillir les grandes parades militaires et comme tous les 14 Juillet les habitants de la ville sont nombreux à venir assister à la revue. Les hommes portent pour la plupart un canotier pour se préserver du soleil, la plupart des femmes portent le chapeau, quelques-unes ont revêtu la coiffe traditionnelle.

St-MAIXENT. – Défilé de l’Ecole Militaire – 14 Juillet

St-MAIXENT. – Défilé de l’Ecole Militaire – 14 Juillet

Éditeur : non mentionné

Date : vers 1910

Deux cavaliers ouvrent le défilé, suivis par le porte-drapeau de l’École militaire d'infanterie. Traditionnellement, il s'agit du plus ancien sous-officier médaillé. Sa garde est constituée d’un élève de chaque compagnie, choisi parmi les porteurs d’une décoration. Les autres élèves suivent.

La photo est prise à l’ouest de la rue Denfert. A droite, on reconnait les allées avec leurs arbres bien taillés, mais au fond on distingue mal la porte Chalon, cachée par une maison aujourd’hui démolie, qui y était accolée.

58. – Revue du 14 Juillet – Ecole Militaire et 114e de Ligne de St Maixent

58. – Revue du 14 Juillet – Ecole Militaire et 114e de Ligne de St Maixent

Éditeur : J. Nauche

Photographe : Fernandus

Inprimerie : A.B. Nancy

Date : vers 1910

Le 114e régiment d’infanterie est basé à Saint-Maixent depuis 1872. Il est aujourd’hui le régiment de soutien de l’ENSOA.

Il défile pour le 14 juillet avec les élèves officiers de l’École Militaire d’Infanterie devant la porte Chalon pavoisée aux couleurs de la France, sous le regard de la population de la ville. Le soleil est sans doute fort, et les élégantes s’abritent sous leur ombrelle.