Les cafés & hôtels

Café du Minage - Place du Marché

ST-MAIXENT - Place du Marché

ST-MAIXENT - Place du Marché

Éditeur : inconnu

Date : 20/03/1907 (cachet de la poste)

Ce café était situé à l'entrée de la place du Minage dont on voit le porche sur la droite et face à la place des Halles.

Peu après la guerre 1914-1918, il céda sa place à un étal de boucherie.

Cette magnifique maison à colombages du XVe siècle est toujours visible de nos jours.

Sur cette autre vue, on situe mieux le café sur la place.

Hôtel et café de la gare

Hôtel et Café de la Gare, SAINT-MAIXENT (Deux-Sèvres)

L. MOULIN

Hôtel et Café de la Gare, SAINT-MAIXENT (Deux-Sèvres)

Editeur : Garnier

Ce bel hôtel est situé en face de la gare, dans la rue éponyme.

Les cartes postales étaient les supports publicitaires de l'époque.

Apparaissaient, ici, les notions de confort de l'établissement et la clientèle visée : notamment les élèves officiers présents à cette période à Saint-Maixent.

 

 

Le Chêne Vert

Au Chêne Vert

Auguste PARTHENAY

Au Chêne Vert - Auguste PARTHENAY

Editeur : A. Parthenay (carte photo)

Date : vers 1905

En 1686, une auberge du nom de Chesnevert est tenue au faubourg Chalon sur la paroisse d'Exireuil par Jean Guillemeau décédé en 1693.

En 1741, l'enseigne du Chêne Vert est déplacée au coin de la rue de la Tour Chabot et près des anciennes halles.

Au 19ème siècle, on retrouve l'auberge du Chêne Vert en face de la porte Chalon.

A la fin du 20ème siècle le café du Chêne Vert que nous avons connu devient Le Chalon.

Source : L. Lesveque, 1913.

Café des Voyageurs & hôtel du Cheval Blanc

SAINT-MAIXENT. — Café des Voyageurs et Hôtel du Cheval Blanc

SAINT-MAIXENT. — Café des Voyageurs et Hôtel du Cheval Blanc

Editeur : Valliot

Date : 9 août 1903 (date de la Poste)

Au bas de l’avenue Gambetta le Café des Voyageurs et Hôtel du Cheval Blanc était en 1903 un bel établissement avec sa terrasse et sa devanture bordée d’arbustes artistiquement taillés. Des bancs et des tables incitaient les passants à s’asseoir. De nos jours, l’auberge du Cheval Blanc perpétue la tradition, mais l’hôtel a changé de nom.

L'hôtel possédait une voiture à cheval pour assurer la liaison avec la gare.