Le centre-ville

Rue Chalon

SAINT MAIXENT — Rue de Châlons

La rue part de la porte Chalon (erreur d'orthographe de l'éditeur : les CHALON, vieille famille st-maixentaise) et aboutit rue Anatole France, en haut du plan de l'église.

C'est la rue commerçante saint maixentaise où les boutiques se succèdent avec leurs devantures, tout en bois, peintes de différentes couleurs.

On y trouve, entre autres, des salons de coiffure, bijouteries, bureaux de tabac, parasolerie, magasin de musique, quincaillerie, librairie imprimerie gravure, pâtisseries, épiceries, graineterie, grand bazar, pharmacie ...

Au siècle dernier, les samedis, jours de foires et marchés, la rue Chalon était noire de monde.

Rue Taupineau

St-MAIXENT. - Rue Taupineau

Éditeur : E. Blanchon

Date :

Cette rue commerçante du centre ville relie la rue Chalon à la place du Marché.

Le Colonel DENFERT-ROCHEREAU naquit au n° 8 en 1823 (et non pas rue Chalon comme l'indique une plaque apposée sur la maison où il vécut). La maison d'origine fut démolie et reconstruite suite à l'évolution de l'habitat en centre ville.

Le nom de Taupineau provient d'une ancienne famille saint-maixentaise.

Rue des Grandes Boucheries

ST-MAIXENT - Rue des Grandes-Boucheries et Caserne Canclaux

Éditeur : J. Nauche

Date : vers 1910

Appellation à ce jour disparue, au profit de rue du 114e R.I. qui relie le Temple à l'entrée de l'ancienne caserne Canclaux.

La maison située face au porche classé de Canclaux, a été partiellement détruite afin d'améliorer la circulation du quartier.

Cette dénomination est due au regroupement, pour raison d'hygiène, de ces métiers de boucherie. La grande boucherie concernait la viande bovine alors que les autres viandes étaient le domaine des petites boucheries dont le nom subsiste aujourd'hui dans une rue adjacente.

Rue de la Croix

ST-MAIXENT - La rue de la Croix et le clocher

Editeur : J. ROBUCHON

La rue de la Croix, rebaptisée rue Anatole France depuis 1925, part du haut du plan de l'église et rejoint le boulevard de la Trouillette au delà duquel était jadis érigée une croix hosannière.

Au numéro 13, se trouve une maison d'apothicaire dont l'enseigne HIC VALETUDO 1442 est gravée en façade.

Cette très belle maison à encorbellement du XVe siècle a été rénovée par son actuel propriétaire.

ST-MAIXENT - Maisons de la rue de la Croix

Gros plan sur la maison de l'apothicaire. Cette demeure du XVe siècle est un remarquable témoin  des techniques de constructions à colombages en encorbellement.

Elle est située au numéro 13 de la rue, aujourd'hui baptisée, Anatole France.

Les commerces qui à l'époque côtoyaient les maisons ont tous disparus de cette très vieille rue saint maixentaise.