Le tramway

Les tramways des Deux-Sèvres

Afin de renforcer le maillage ferroviaire à l'intérieur du département, le Conseil général va mettre en œuvre dans les années 1890 et 1900 le réseau des Tramways des Deux-Sèvres (TDS). Le 27 mars 1899, on ouvre la ligne Parthenay - Saint-Maixent, via Ménigoute et en 1901 Parthenay - Saint-Laurs, via L'Absie. Deux autres voies parcourent le département : Saint-Maixent - Lezay - Melle et Bressuire - Argenton-Château - Montreuil-Bellay. Le siège de la Compagnie des TDS est fixé rue Carnot, à Parthenay.

Les foires et marchés, les grandes fêtes ont longtemps assuré la pérennité du réseau. Le trafic était constitué de voyageurs et de fret. Dès les années 1920, des autorails remplacent les petites locomotives à vapeur sur les mêmes voies ferrées.

Malgré l'acquisition de locotracteurs diesel, la Compagnie accumule déficits et difficultés d'entretien des voies. Au début des années 1940, elle cède son matériel ferroviaire, dépose ses voies et vend ses emprises. Le trafic est transféré sur la route, après l'acquisition d'autobus à gazogène. L'abandon total des anciennes lignes (y compris celles transférées sur route) se fera entre 1949 et 1956, date de dissolution de la Compagnie.

SAINT-MAIXENT – Gare des Tramways

SAINT-MAIXENT — Gare des Tramways

Editeur : Compagnie des Tramways des Deux-Sèvres

Date : 8 juillet 1907 (cachet de la Poste)

Cette carte est intéressante à plusieurs titres. Tout d’abord, au recto elle nous présente, dans la partie habituellement réservée à la correspondance, la station du tramway à Saint-Maixent l’École. Elle a été construite vers 1898 dans la cour de la gare des Chemins de Fer de l’État, d’où le nom Saint-Maixent-Etat pour cette station. Autre intérêt : c’est sur l’emplacement du jardin où se tiennent les deux dames au premier plan que sera construit le futur Hôtel de la Gare.

Ligne de Saint-Maixent à Melle

Horaires de la ligne de Saint-Maixent à Melle (1907)

Le verso de la carte précédente est destiné à communiquer les horaires des liaisons entre Saint-Maixent et Melle. Ainsi on apprend qu’il fallait 2 heures 34 aux trains réguliers pour parcourir les 49,2 km qui séparent Saint-Maixent-Etat de Melle le matin, et une minute de plus le soir. Pour le retour il fallait compter respectivement 2 heures 44 et 2 heures 36. On voit donc le sens de la pente…

Il est fait une distinction entre les stations dans lesquelles se tenaient du personnel, les haltes, plus sommairement aménagées, et les arrêts, qui sont facultatifs.

Les trains se croisaient à Chenay. Des trains périodiques étaient mis en marche les jours de foire à La Mothe Saint-Héraye et à Lezay.

Si les tramways disparurent au lendemain de la guerre 1939-45, la gare ne fut démolie que vers 1960.

31. St MAIXENT — Gare du Tramway

31. St MAIXENT — Gare du Tramway

Éditeur : Marcel Delboy, phototypie, Bordeaux

Date : Vers 1910

Le tramway traversait Saint-Maixent, arrivant d'Exireuil par le chemin des Granges. Après avoir traversé la place Denfert-Rochereau, il empruntait l'avenue de l'École militaire, puis l'avenue de la Gare. La station de tramway était construite face à la gare du chemin de fer. Si les tramways disparurent au lendemain de la guerre 1939-45, la gare devenue inutile ne fut démolie que vers 1960.

Sur cette photo, prise depuis l'angle de la gare du chemin de fer en direction de la ville, on voit un bâtiment annexe en bois, et divers matériels, ainsi qu'une voiture à cheval venue conduire un voyageur à la gare depuis le centre ville.